}

Le retour en France après expatriation

1.11.15



http://www.mytravelingchannel.fr/2015/11/le-retour-en-france-on-en-parle-pas.htm

Après de longs moments sans écrire sur ce blog, je souhaite aujourd'hui parler du FAMEUX retour en France après expatriation. On est toujours préparés à partir mais pas à revenir. Oui, on cherche rarement à y penser.
Me voilà officiellement rentrée en France depuis deux semaines après avoir passé 18 mois dans la Bay Area de San Francisco. Pendant ce temps, j'ai vu beaucoup de personnes arriver et partir, en étant bien-sur triste quand il s'agissait de quelqu'un que j’appréciais beaucoup mais je ne me rendais pas compte de l'effet que le retour pouvait faire.

Alors, oui, tout le monde réagit différemment, c'est assez évident. Des personnes me diront que s'était facile, d'autres qu'elles ont pleuré des semaines. Mais, au final, il y a toujours en nous un sentiment spécial, inexplicable. C'est pourquoi,  je souhaite partager mes sentiments si cela peut aider certaines personnes à se reconnaitre ou non ou même à préparer leur départ.

Je ne suis pas malheureuse, non pour moi les pleurs, la déprime je n'en suis pas là. Je suis très heureuse d'avoir retrouvé mes meilleurs amis, ma famille. Mais parfois il me manque quelque chose. 

Voici ce dont je me suis rendue compte (au fond de moi la Californie me manque profondément)  :
- J'ai des habitudes très américaines (si seulement je pouvais avoir mon café dans un gobelet en papier à emporter ou aller voir un match de baseball)
- Je suis pas encore en phase avec la France, et ça, je ne sais pas comment l'expliquer
- Quand je regarde des photos de la Californie, je me dis : je veux rentrer à la maison
- Je place des mots anglais sans faire exprès dans mes phrases quand je parle
- Je ne me sens plus à ma place, le monde à tourné, les gens évolués, et moi aussi
- Quand vous faites vos papiers (Assurance Maladie par exemple ou Pôle Emploi) et que vous expliquez votre situation, les gens vous regardent soit avec admiration ou alors pensent que vous la ramenez un peu trop, c'est agaçant

 Et vous qu'avez-vous ressentis?

Cet article n'est bien entendu PAS un bureau des pleurs, car comme dis précédemment je ne suis pas malheureuse. Je souhaite juste partager des sentiments, qui sont à mon sens, assez communs lors d'un retour après expatriation.

A bientôt,
Charlène

1 commentaire:

  1. Hello hello Charlène!

    Je me retrouve tout à fait dans ce que tu écris. J'ai passé près de 2 ans à San Diego et le retour est disons ... déphasant. Mais plus que le fait de ne plus habiter en Californie, je pense que l’expatriation fait évoluer d'où le décalage au retour.

    Bonne journée!
    PG

    RépondreSupprimer